100% Athlé

15 janvier 2013 - 18:30

Cette semaine un petit tour en 1965, pour parler de cross. C'est d'actualité après dimanche et avant le championnat de Bretagne ou le cross du CAB.

C'EST ARRIVÉ EN ... MARS 1965

Lorsque la France se présente à Ostende, le 20 mars 1965 pour la 52ème édition du cross des Nations, elle aligne  une équipe ambitieuse, savant amalgame de coureurs expérimentés et de jeunes prêts à apprendre à leur contact.

Michel Jazy et Michel Bernard sont de solides leaders qui peuvent viser la victoire. Celle-ci échappe à nos couleurs depuis 1956 tant par équipe qu’en individuel, Alain Mimoun l’ayant emporté cette année là. Il était d’ailleurs encore de la partie en 1964, terminant à la 18ème place devant Jean Fayolle. Et c’est de ce dernier que la surprise va venir !

jjAlors que les conditions de courses sont pluvieuses et glaciales, il résiste aux nombreuses accélérations de Melvyn Batty. Il se permet même de démarrer à 400 mètres de la fin, Batty va revenir mais sur le fil Fayolle conserve un mince avantage. L’écart est si mince que l’issue est un instant incertaine, mais c’est bien Fayolle qui l’emporte tandis que les Anglais se consolent avec le classement par équipe. Les Français sont à égalité de points et le classement du sixième homme fait la différence.

Source Luc Vollard

Commentaires